Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 22:27
Women in Winter, 2007, by Eva Navarro
Courtesy of Galerie Enviedart, Paris

Déjà couronné de succès à Londres, Bristol, New York, Sydney, Melbourne et Amsterdam, Affordable Art Fair
se déroule pour la première fois à Paris à l'Espace Champerret, du jeudi 29 mai au dimanche 1er juin 2008. Pendant 4 jours, une sélection de 70 galeries d'art françaises et étrangères présentent et vendent près de 300 artistes contemporains à des prix accessibles, variant entre 100 et 5000€. "Dans une ambiance à la fois haut de gamme et conviviale", Affordable Art Fair est une occasion pour les collectionneurs, amateurs d'art et nouveaux acheteurs d'acquérir des oeuvres originales d'artistes reconnus ou émergents.

Une foire nouvelle ?

Si AAF fait son entrée à Paris seulement cette année, la première édition mondiale a lieu en 1999, quand Will Ramsay fait le pari de créer un lieu éphémère de rencontre entre les galeristes et le grand public, dont l’intérêt pour l’art contemporain est grandissant. Il lance la première Affordable Art Fair à Battersea Park à Londres. Plus de 10 000 visiteurs sont alors au rendez-vous, séduits par l’ambiance, l’aisance d’achat, le large choix et les prix abordables.

L’Affordable Art Fair a su s’imposer comme un événement important et reconnu dans le monde de l’art contemporain : elle a lieu deux fois par an à Londres, où elle attire désormais plus de 22 000 visiteurs à chaque édition, et chaque année à Bristol, Amsterdam, New York, Sydney et Melbourne. Après 9 ans d’existence, AAF représente 7 foires annuelles et 85 000 visiteurs par an. En 2007,
725 galeries ont exposé leurs artistes et les ventes représentent 19 millions d'euros. Un succès qui a motivé Will Ramsay à développer sa foire à Paris cette année, mais aussi à Bruxelles et en province pour 2009.

Christophe Goyon Courtesy of Arlev Art Paris
AAF Paris est née d'une rencontre, et d'une envie simple : l'art doit être partout et accessible au plus grand nombre. Utopique cette envie ? Peut-être... Avant de lancer l'Affordable Art Fair, Yann Bombard ouvre une galerie : Envie d’Art ouvre ses portes à Paris en 2001 avec le ferme but de développer des points de rencontre plus accessibles entre les artistes et les acheteurs d’art. Le concept est décliné aujourd’hui dans 5 galeries à Paris, Londres et Bruxelles et dans de nombreuses foires internationales auxquelles Envie d’Art participe.

Lors d’une foire à Londres, Yann Bombard rencontre Will Ramsay avec qui il partage la même vision du monde de l’art contemporain. Sûrs du potentiel de l’Affordable Art Fair, Yann et Will décident de créer ensemble une nouvelle foire à Paris. Les voilà aujourd’hui associés pour cette première édition parisienne, dont ils sont co-organisateurs. La petite histoire explique sans doute qu'AAF s'adresse
à un public très large : si le collectionneur averti y est attendu, AAF est sans doute la seule foire qui prend explicitement le néophyte par la main, en organisant tout un programme pratique et pédagogique destiné aux amateurs.

La foire des jeunes collectionneurs

Si les foires d'art contemporain ne manquent pas à Paris, rares sont celles qui entendent donner une image moderne, jeune et conviviale de l'événement. La spécificité d'AAF est de mettre explicitement en avant des oeuvres "abordables", entendant ainsi attirer de jeunes collectionneurs : "L’Affordable Art Fair est la solution pour tous ceux qui désirent acquérir une oeuvre d’art et qui n’ont jamais franchi le cap parce qu’ils n’ont pas le budget, ne connaissent pas la cote des artistes ou se sentent intimidés par les galeries traditionnelles", confie
Will Ramsay.

Une multitude de détails, qui seront sans doute critiqués à cause de leur aspect "commercial", distinguent ainsi AAF des foires traditionnelles: à l’inverse des foires déjà existantes, les prix sont affichés et les acheteurs peuvent repartir directement avec leur oeuvre sous le bras et un service d’emballage professionnel et gratuit est même proposé sur place. Un marketing un peu direct ? Si vous voulez, reste que les foires sont destinées à faire vendre des oeuvres... non ?

"Peu cher et pédagogique", tel est le concept d'Affordable Art Fair. Démonstrations et accompagnateurs sont aussi au rendez-vous, pour prendre ces jeunes collectionneurs par la main : il n'y a pas de honte à hésiter ou à ne rien connaître au marché, c'est pourquoi de jeunes « Art coach » sont à disposition des visiteurs pour les orienter dans leur choix. Ils guident ainsi ceux qui le souhaitent à travers la foire pour leur présenter les galeries et les oeuvres, dans le but de faciliter leur compréhension de l’art contemporain. Dans la même veine, les Editions Bervillé, spécialisées dans les estampes contemporaines, proposent quant à elles des démonstrations de lithographie pendant toute la durée de la foire: l’artiste oeuvre au milieu des visiteurs et leur explique les différentes étapes de son travail.

Une foire non moins exigeante

A l’entrée de la foire, sur le parvis de l’espace Champerret, les visiteurs sont accueillis par une oeuvre monumentale de 4 mètres de haut réalisée par Bayard, artiste de la galerie Londonienne GV Art. Si l’Affordable Art Fair donne dans le moderne et le convivial, elle n'en entend pas moins se distinguer par son exigence artistique: seules les galeries retenues par un comité de sélection sont admises à venir exposer, la foire entendant garantir ainsi à ses visiteurs et futurs acheteurs une présentation de galeries de renom et des artistes de qualité. "Nous souhaitons devenir un rendez-vous parisien incontournable, comme AAF l’est devenu à Londres, pour tous ceux qui cherchent à acquérir des oeuvres d’art contemporain dans un budget acceptable. AAF est avant tout une foire de galeries et nous sommes très attachés à la qualité des artistes présentés même si nous souhaitons être plus accessible que les foires qui existent à Paris aujourd’hui, explique Yann Bombard. Par rapport aux foires habituelles, aucun artiste n’est présenté simultanément par plus de 2 galeries, et chaque galerie présente au moins trois artistes ; la foire peut donc proposer près de 300 artistes différents." Peintures, sculptures, dessins ou photographies sont au rendez-vous et, pendant toute la durée de la foire, l’offre est renouvelée au fur et à mesure des achats, les oeuvres circulent et tous les visiteurs profitent d’un large choix.

« Regarde moi », 2008. Juliette Clovis. Courtesty galerie Art Vitam
Parmi les exposants, la galerie Art Vitam (Miami) présente le travail de 6 artistes contemporains français, et d'un australien, dont les prix varient entre 250 et 5000 euros. Parmi eux Juliette Clovis, une jeune artiste française dont la technique intrigante donne un nouvel environnement et une nouvelle définition aux visages, aux jambes ainsi qu'aux villes: avec une touche de sexy et de glamour, Clovis est une intéressante artiste pop art contemporain. Michel Dejos, sculpteur professionnel dont le travail est très influencé par les femmes et l'Asie, présente 5 nouveaux bronzes. Mathilde Denis, peintre et collagiste, a également été retenue par la galerie: en collectionnant, peignant, surimposant et pensant elle crée un univers abstrait qui a déjà séduit la France et les Etats-Unis.  Frédéric Lemoine se sert toujours de son environnement (bois, zinc, ardoise) pour créer ce qu'il appelle ses "sculptures végétales", superbes, surprenantes ... Alfredo Lopez, bien connu du public français pour ses peintures très colorées et sa peinture du quotidien, nous présente de nouvelles toiles pour fêter l'événement et enfin Christopher Croft, artistes australien reconnu, présentera certaines de ses oeuvres empruntes de réalisme et de surréalisme.

Une visite... enfantine !

AAF est peut-être le fruit d'une rencontre franco-anglaise, mais pourtant elle fait les choses... à l'américaine ! Les visiteurs peuvent profiter de plusieurs espaces pour se rafraîchir et se restaurer sur place : « Snack chic », café et wine bar les accueillent mais surtout, comme il n'y a pas de raison qu’il n’y ait que les grands qui en profitent, un espace de création libre et des ateliers thématiques (sans réservation) accueillent gratuitement les enfants de 3 à 12 ans pendant toute la durée de la foire, en s’appuyant sur le processus de création de différents mouvements artistiques.

Ainsi les artistes en herbe sont-ils invités à réaliser leur propre oeuvre : découpage, collage, assemblage et peinture sont utilisés pour créer des univers colorés et des personnages loufoques, pour relooker ou customiser une peinture de la renaissance ou encore pour créer sa propre bande dessinée ou Manga ! Des animateurs encadrent les enfants pour les distraire et développer sans attendre leur goût pour l’art. Ils les guident dans le choix des matériaux, des formes, des objets du quotidien, leur montrant alors que l’art est bel et bien… partout !

S'inspirant des déjeuners monochromes de Sophie Calle, un atelier "à la manière de" l'artiste est prévu : sous forme d'entrée, plat et dessert, les enfants sont invités à construire et peindre les aliments pour avoir une assiette d'aliment bleu, rose etc. A partir d'un portrait ou d'une peinture de la Renaissance, les enfants devront la moderniser, la customiser, la relooker en la mettant au goût du jour. Pour les aider, ils auront à leur disposition des images issues de magazines féminins et de décoration actuels: c'est l'atelier Relooking. Enfin l'atelier BD/Manga/Comics met à disposition des enfants des planches de BD ou de Manga prêtes à l’emploi : à partir de multiples personnages et de décors, ils assembleront ces éléments pour créer leur propre histoire et créer ainsi leur BD, Manga ou Comics et repartir avec !

Crédits photos...

Christophe Goyon, Courtesy of Arlev Art, Paris
Alban, Courtesy of The French Art Studio, Londres
« Regarde moi », 2008. Juliette Clovis, Courtesty galerie Art Vitam, Miami
Rene Rietmeyer, Courtesy of Berengo Studio, Murano - Venise
 
A noter...

Affordable Art Fair
29 mai - 1er juin 2008
Du 29 au 31 mai 2008 de 12 h à 21 h
Le dimanche 1er juin de 11 h à 18 h
Vernissage le 28 mai 2008 (sur invitation uniquement)
Invitations sur demande:  pascal.allouard@btopenworld.com

Espace Champerret
2 place de la Porte Champerret
Paris 17ème
Métro: ligne 3, stations Champerret et Louise Michel
RER: ligne C station péreire
Bus: lignes 84, 92, 93, 163, 164, 165 et PC station Porte de Champerret

Tarifs : 12€
Gratuit pour les moins de 18 ans.

www.affordableartfair.fr

Foires & salons sur CultureCie...

























 

Les expos du moment sur CultureCie...






Partager cet article

Repost 0

commentaires