Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 00:16

Cet essai se propose de mettre en évidence la première exposition de la doctrine schellingienne de l’Absolu, correspondant aux années 1794-1795 et exprimée dans "Du Moi comme principe de la philosophie" et "Les Lettres sur le dogmatisme et le criticisme".

Sans doute vaut-il mieux la qualifier d’intuition première, puisque l’exposition proprement dite sera livrée plus tard. Comme la prime spéculation de Schelling est commandée par le projet de Fichte, l’intuition fleurit dans les conditions de l’idéalisme naissant. L’auteur s’efforce de dissocier l'influence de la problématique fichtéenne et la vision originaire de Schelling, mais aussi d’examiner une évolution de ce dernier qui parviendra à distinguer trois genres d’absolu, celui du dogmatisme, celui du criticisme et enfin une identité culte, supérieure.

Seront étudiées les oeuvres des années 1794-1795. A cette époque, Schelling n'avait qu'une connaissance fragmentaire de la philosophie de Fichte. Dans une certaine mesure, l'analyse permettra de dégager ce qui lui appartient en propre. Les deux traités qui intéressent particulièrement la recherche sont le Vom Ich (Du Moi comme principe de la philosophie) et les Lettres sur le dogmatisme et le criticisme.

A noter...

Paperback & Electronic (pdf)
Date de publication: 29 mars 2008
Chez Zeta Books
157 pages

16 euros
6 euros en format électronique

Plus d'infos sur http://www.zetabooks.com

Les livres du moment sur CultureCie...




Partager cet article

Repost 0

commentaires