Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 00:15


Après la première édition de Lille Art Fair et juste avant que l’Affordable Art Fair ne fasse son entrée à Paris, une nouvelle foire pointe encore son nez dans l’hexagone en 2008 mais… à Cannes ! Profitant de l’émulation du Festival du film et de la clientèle haut de gamme et artistique de la croisette au mois de mai, l'International Art Show se tient pour la première fois cette année du 14 au 18 mai 2008. Sa spécificité ? Un show uniquement dédié à la photo et à la vidéo, rassemblant peu de galeries, essentiellement européennes, dans des endroits de prestige, « IAS » se tenant au Carlton, mais s’invitant également dans quelques boutiques de luxe, festival oblige !

Luxueusement artistique…

De Pierre Cornette de Saint-Cyr à Pierre Cardin en passant par le Professeur Al Lieberman, directeur de New York University ou encore Eric Wachtmeister, fondateur de ASW, le comité d’honneur de l’IAS rassemble aussi bien des personnalités clés du monde de l’art que des intellectuels ou encore des politiques de la région, entendant bien s’affirmer dès le départ comme un Show d’envergure, liant le sérieux artistique aux paillettes cannoises. L’International Art Show ne s’en cache pas : le but est bien de « créer des passerelles entre les arts visuels, le luxe, le cinéma et la fête. » Ainsi, idée insolite s’il en est, outre le show du Carlton « des écrans plasma et des dalles holographiques investiront les boutiques de luxe de Cannes pour provoquer des rencontres entre le public et l’art. » Un public certes très ciblé. Voilà de quoi alimenter les débats de ceux qui accusent l’art contemporain de se « peopliser ». Reste que l’essentiel est d’exposer, et de vendre… non ?

Françoise Paviot (Galerie Françoise Paviot, Paris) et Marie-France Bouhours (Photo-Gallery, Monté-Carlo) ont sélectionné les photos présentées et, pour la vidéo, IAS a fait appel à Pascale Cassagneau, (historienne de l'Art, Inspecteur à la Création Artistique, Délégation aux Arts Plastiques, Ministère de la Culture) et Gabriel Soucheyre, directeur artistique de "VidéoFormes". Une quinzaine de galeries ont été sélectionnées pour participer à cette première édition.

S’il s’agit de mettre en avant la photo et la vidéo, les galeries qui ont été choisies représentent bien souvent des monstres de la peinture contemporaine. Ainsi en est-il de la galerie Mons (Adami, Arman, Calder, Magritte, Miro, Picasso, Tapiès…), Deborah Zafman, Angle Art (Miro, Haring…) etc.


Les galeries françaises…

Parmi elles six galeries française, et non des moins prestigieuses. La Galerie Heine de Strasbourg présentait
les nageurs de Sophie Wenner ainsi que des œuvres d’Andrej Pirrwitz, Benoît de Carpentier, Julien Fiant et Grégoire de Gaulle. Nos coups de cœur vont aux flous travaillés d’Olivier Boignon et surtout aux regards graphiques de David Cousin-Marsy (ci-contre), dont les photos urbaines, colorées et mélancoliques, ne sont pas sans rappeler les Balkans de Nicolas Urlacher ou les doux asiles d’Emmanuel Berry. L’œuvre de Frédérique Clément, dont le cadre constitue une véritable fenêtre à ouvrir ou à fermer sur son imaginaire de nus dansants, n’est pas sans éveiller l’attention ; quant aux noirs et blancs improbables et fantomatiques de Jean-Claude Delalande (ci-dessus), ils sont toujours d’étranges autoportraits interrogeant le face-à-face du photographe photographié.

Autres coups de cœur chez Angle Art, de Saint-Paul de Vence : si la galerie exposait une photo monumentale de David Lachapelle, soit un radeau de la méduse très personnel et franchement humoristique de 7,80m de long par 1,70m de haut, ce n’est ni Naomi ni Angelina Jolie ou ses playmates qui nous ont fait fondre mais bien la « Double Marilyn » de Robert Silvers : un grand « cibachrome sur aluminium » évidemment inspiré de Warhol, constitué de multiples petites couvertures ou autres unes sur lesquelles la star pose. Ses montages, toujours construits selon le concept de la mise en abîme et utilisant les nouvelles technologies – le photographe est aussi diplômé d’informatique ! - représentent des portraits réalisés avec des myriades de photographies de la personnalité concernée. De toutes ces petites Marilyn l’artiste ne fait donc qu’un visage, s’amusant des distances et dessinant des traits à travers des ombres… Les Marilyn de Robert Silvers arrivent à sortir de l’ordinaire… mais elles valent 45 000 euros !

Parmi les galeries françaises on retient aussi le monde nocturne de Zivo : l’univers de l’artiste révèle la gaieté des lumières qui brillent dans la nuit et l’angoisse d’un noir perçant, un abîme à briser… entre les deux le photographe crée un humour à l’esthétique urbaine, un accident nocturne sans cesse renouvelé dans lequel le flou dessine des mots, des phrases incisives qui nous appellent, qui nous séduisent, qui nous happent. Les impressions fascinent, se jouant de la brillance de la nuit et de la mateur des lumières… le tout est un délice très contemporain.

Enfin Saffir Galerie exposait Pascal Martinez, Damien Valéro et Phlipp Geist ; "les effluves de l'art" étaient également présentes, ainsi que Sandrine Mons en tant qu'invitée, avec 3 photos dont une d'Andy Warhol par Gérard Malanga (1964).

Les exposants internationaux…

Les exposants de l’IAS sont essentiellement européens, à l’exception de la galerie turque Siyah Beyaz, d’Ankara, qui soutient depuis 15 ans la nouvelle génération artistique dont la production féminine turque.

Deux galeries américaines étaient tout de même de la partie : Symbol Gallery, avec les photos de Klara Tamas, et ART + Gallery Miami, qui partageait sont stand avec Deborah Zafman pour cette première édition, les deux galeries exposant entre autres Richard Orlinski, Chase Bailey, Laurent Elie Badessi et Warhol. Coup de cœur renouvelé pour la série de nus enneigés sous les glaces de Laurent Elie Badessi (ci-contre), que nous avions découverte chez Heart Gallery à Paris l’an dernier. A ces clichés sucrés-salés s'ajoutent quelques tirages de portraits de soldats américains tirés de la série "This is not a dream"... une série tout en finesse, dans laquelle cohabitent judicieusement ironie et simplicité: les yeux bandés par le drapeau américain, les patriotes posent, arborant des galons à découvrir.

Art Point Gallery International (Belgique) présentait le travail graphique de Myrian Klein ; la Galería Moisés Perez de Albeniz (Espagne) représentait des nus peu originaux de Rafael Navarro et des oeuvres du photographe Ellas III. La Gallery Underground (Luxembourg) exposait quant à elle les photos de Christophe Loyer, Manuel Manrique et Omar Panosetti et surtout le travail
d’Andy Julia et de Silvia Cabrera Irigaray. La galerie suisse Synopsis proposait de nous faire découvrir Ghislain Bertholon, les photos de Chantal Michel, les photos et vidéos de Christian Gozenbach et enfin les images-objets de Mathieu Bernard-Reymond. Enfin, la galerie tchèque Vernon exposait des oeuvres pour le moins originales, dont les collages vidéos de Jakub Roztocil, les vidéos haute définition de Adam Vackar et Zebra Blurred ainsi que les clichés de Jakub Nepras, Darina Alster et Adam Vackar.

Au total des galeries assez jeunes, pour l’essentiel créées entre les années 80 et les années 2000, représentant des artistes internationaux reconnus et évidemment des photographes et vidéastes. Une exception à la règle « photo et vidéo » : les bonbons de Laurence Jenkell, plasticienne cannoise, étaient disséminés de l’entrée du Show jusqu’aux derniers salons. Ce fut le coup de cœur de notre arrivée, et celui de notre départ !
 

Crédits photos...

Laurence Jenkell
Bonbon suspendu (Wrapping en plexiglas avec dalle holographique) et rétroprojection
Courtesy of Laurence Jenkell

Jean-Claude Delalande
Courtesy of Galerie Heine

David Cousin-Marsy
Courtesy of Galerie Heine

Laurent Elie Badessi
"Nude in Salt"
Courtesy of Laurent Elie Badessi

Andy Warhol
"Campbell soup can",
1969
Silcscreened printed photograph, 88.9 x 58.4 cm
Courtesy of Art + Miami  / Deborah Zafman Gallery

A noter…

International art Show Cannes 2008
Du 14 au 18 mai 2008
International art Show Cannes
Soirée d’ouverture le mardi 13 mai, de 18h à 22h.
Soirée de clôture le dimanche 18 mai de 18h à 22h.
Site officiel :
www.artshowcannes.com

Nos coups de cœur…

David Cousin-Marsy :
www.vuenville.com

Galerie Heine :
www.galerie-heine.com

Angle Art :
www.angleartgallery.com

Zivo :
www.zivo.fr

Laurence Jenkell : www.jenkell.com


Les expos sur CultureCie...

undefined













Foires & salons : l'art contemporain sur CultureCie...




Partager cet article

Repost 0

commentaires