Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 00:49
 
"Un Tramway nommé désir", de Tennessee Williams, se joue à Lyon du 4 avril au 17 mai 2008 dans une mise en scène d'Arlette Rachel Azran.
 
Ecrite en 1947, mise en scène puis portée à l’écran en 1951 par Elia Kazan, "Un tramway nommé désir" se déroule dans la moiteur estivale du quartier du Vieux Carré à la Nouvelle Orléans.


Blanche  Dubois arrive à la Nouvelle Orléans. Elle prend un tramway nommé "Désir" et finit par atteindre l'appartement minable que sa sœur Stella habite dans le vieux quartier français de la ville. Stella vit avec son mari, un contremaître américain d'ascendance polonaise, Stanley Kowalski. Pour Stan, Stella a abandonné la plantation familiale, et du même coup son rang aristocratique. Ce dernier n'apprécie guère l'arrivée de sa belle-sœur qui affecte des manières distinguées et des scrupules moraux surannés…  Entre Stella et Stan, beaucoup de désir, qui arrange sur l’oreiller leurs malentendus et les débordements du mari, joueur et violent à ses heures.

Contrairement à sa cadette, Blanche est restée le plus longtemps possible à « Belle Rêve », la propriété familiale avant d’en perdre la dernière parcelle en hypothèque. Vieille fille et ruinée, désormais chômeuse, elle camoufle son désarroi et sa fragilité sous des manières, des vêtements, et surtout des rêves de princesse. Le besoin de Blanche de poétiser une réalité insupportable à ses yeux, son attitude en totale et violente  opposition avec le réalisme de Stanley, son incapacité à trouver sa place sur terre, son espoir déçu de se marier avec Mitch et son sudisme désuet la poussent à la dérive… Blanche s’évade dans ce qu’on nomme « la folie » et finit hors du réel.

Tennessee  Williams, comme à son habitude, concentre toutes les passions humaines dans un endroit clos jusqu'à ce que tout explose… et nous présente sa vision des êtres : des hommes et des femmes en perdition et cependant, une lueur d'espoir, une étoile qui scintille dans les  Ténèbres se fait jour...

A noter...

"Un Tramway nommé désir", de Tennessee Williams
Mise en scène :
Arlette Rachel Azran
Avec : Véronique Jacquemin, Emmanuel Courtieu, Wendy Martinez,  Mathilde Nossit, Vincent David, Agnès Faye, Etienne Perrier, Thierry Carrillo

Du 4 avril  au 17 mai 2008
Au Théâtre de l’Anagramme
A 20h30 sauf dimanche 16h00

Théâtre de l’Anagramme
27 rue Royale 69001 Lyon
Metro Hôtel de ville
Réservations : 04 78 27 83 12
Tarifs : 10 euros / 8 euros TR

Le théâtre sur CultureCie...



Partager cet article

Repost 0
Published by AE - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires