Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 00:00
Cabaret-Martyr-1-0358.jpgPhotos : Tom Spianti


Générique…

Il faut d’abord imaginer une musique de fond un peu rythmée et une chorégraphie… « à deux balles », mais c’est fait exprès d’accord ? Le "Cabaret Martyr", c'est ni fait ni à faire. C'est comme du champagne dans un verre en plastique. C'est un blog musical tenu par Filipo Marinetti. C'est une jeune anglaise ivre morte un vendredi soir. C'est l'envie d'être là sans savoir trop quoi faire mais être là quand même. Cabaret Martyr c'est comme si Rocco Siffredi t'offrait des fleurs.

C'est une bacchanale improvisée dans une yourte en pleine forêt où l'on pourrait honorer dans la même soirée Cléopâtre et Scarlett Johanson pendant que la fille moche du lycée est occupée avec Casanova. Cabaret Martyr, c'est un peu comme une bonne chasse à courre. C’est un lieu où tout va plus vite pour seulement cinq euros ! C'est enfin l'occasion d'apprendre en s'amusant... d'ailleurs, saviez-vous que "martyr" vient du grec ancien et signifie "témoin" ?

La critique…

Cabaret_Martyr_la-loge_culturecie.com0365.jpg Entre la présentation officielle d’un spectacle et le « rendu live », il y a souvent un fossé. Sans doute celui du marketing et de la com’. Là, on ne vous ment pas sur la marchandise : oui oui, c’est bien un « cabaret » - « établissement où l’on présente un spectacle et où les clients peuvent consommer des boissons, souper, danser.» Pas vraiment la place de danser à la Loge mais en effet, à peine arrivés devant le théâtre, rue La Bruyère, on nous propose déjà des bonbons hyper bons, vous savez, ces bonbons tout chimiques mauvais pour la santé, voilà, c’est ça.

Oui oui, c’est bien un spectacle « martyr » : les personnages incarnent des maltraités et certains meurent pour cause… d’amour. Calvaires, tortures, tourments, déchirements qui frisent parfois le masochisme, tout y passe et nous en sommes les témoins. Non non, n’ayez pas peur : c’est sûr, « Cabaret martyr » n’est pas un spectacle pour les enfants, mais si certains sketches personnifient le grave et même parfois le glauque, l’essentiel est tout à fait ailleurs. Dans le grotesque, le burlesque, le « nul » au sens des « Nuls » de Chabat !

Cabaret_Martyr_1_0248.jpg« Cabaret martyr », c’est du n’importe quoi. Des acrobates qui réussissent leur numéro de ratage (Ava Hervier & Lucas Bonnifait), une jeune interprète qui entonne des grossièretés lors d’une audition (Ophélie Legris), un travelot qui enseigne l’art de la fellation et celui d’en parler, une surdouée des pieds qui nous fait une démonstration (Astrid Defrance), un orateur qui oublie son texte… Oui, c’est « nul » comme certaines répliques d’Odile de Ré. On s’esclaffe !

Et puis parfois c’est beaucoup plus fin, mais un peu moins drôle. Quand une comédienne hors pair (Ava Hervier) incarne la nudité de la solitude et la cruauté du malheur jusqu’à offrir le tableau vivant d’une sorte de « bandage » où les vêtements et le soi sont ses propres ennemis, on ne rit plus du tout. De textes volontairement débiles elle passe à des paroles graves, la voix est seule, elle pleure et c’est un autre versant du souffre-douleur qui est donné à voir. Mais rien ne dure et tout se transforme avec le « Cabaret martyr » alors après la distribution de crêpes on finit en chanson, comme des cons, à fredonner le coup de soleil de Cocchiante !

Cabaret_Martyr_1_0389.jpg On a aimé les transitions abruptes et fluides, les moqueries de la spectatrice qui frappe à la porte pour finalement incarner une sylphide transformant le public en « petits poneys », on a aimé la voir entonner des vulgarités vraies dans sa robe blanche de petite jeune fille de la prairie pour finir sur le carreau, comme les autres ! On a aimé le discours « nul » au fond vrai de Lucas, celui qui encourage les jeunes martyrs à ne pas croire les vieux – cons ? On a aimé le mélange des genres, celui des costumes et des prestations, le patchwork qui joue et qui se joue des amateurs sans jamais se prendre au sérieux et en arrivant parfois à nous bluffer. On a aimé enfin Pit le DJ déjanté, la musique et les lumières même si… il est toujours difficile de parler de mise en scène lorsque la scène fait trois mètres carrés !

C’est un spectacle « jeté », d’ailleurs parti d’improvisations, un cabaret fou, « nul » et tantôt profond. Les comédiennes et les comédiens valent le détour, on a hâte de les voir plus à leurs aises car leur spectacle nécessiterait plus d’espace et un régisseur à temps plein. Des vilains petits canards qui ont un bel avenir devant eux, c’est bien connu, les « merveilleux malheurs » sont une clé de la réussite !

Cabaret_Martyr_1_0304.jpgA noter...

Cabaret Martyr

Avec (distribution mouvante, comme les numéros)

Alexandre Le Quéré - avec le chapeau bizarre

Ophélie Legris -
La chanteuse qui fait des reprises à la guitare
Ava Hervier - La chanteuse qui fait aussi des acrobaties
Astrid Defrance - La Bangladeshi forte des pieds
Lucas Bonnifait - L'acrobate-travesti & orateur
Pit Spector - Le DJ

A La Loge Théâtre
Samedi 5, 12, 19 et 26 avril à 22h00
2 rue la Bruyère 75009 Paris
Métro Saint-Georges ou Pigale
5 euros tarif unique.
Réservation : 01.42.82.13.13 ou lalogetheatre@hotmail.com

Au Baron Samedi
Jeudi 8 mai à partir de 19h
12 rue des Goncourt 75011
Paris
M° Goncourt
Bar - entrée libre

Chez "les vainqueurs de la tombola inimitable"
(lieu encore secret)
"Nous avons organisé une grande loterie. Le vainqueur a droit à une représentation privée."
Entrée libre sur réservation

Vendredi 16 mai

A La Bellevilloise
Festival Radio Campus
Vendredi 30 mai et samedi 31 mai
19 rue Boyer
75011 Paris
M° Ménilmontant
9 euros en prévente - 12 euros sur place

logo-la-loge-1-.jpgPrécédemment...

Samedi 1, 8, 15, 22 et 29 mars à 22h00
Samedi 02 février 23h00
Samedi 16 février 23h00
Samedi 23 février 23h00

Samedi 26 janvier 22h00 et 23h30
Le samedi 8 décembre à 23h30

Sur le web...


www.myspace.com/cabaretmartyr

www.laloge-theatre.fr

www.myspace.com/lalogetheatre

www.myspace.com/lalogethatreetlamusique
 

Croque moiLe théâtre de la Loge sur CultureCie...

Les pièces de La Loge en février

La critique de "Rencontres"


Les one-woman & one-man shows

"Dans la magie de la loge"


A voir aussi sur CultureCie...


undefinedundefined

Partager cet article

Repost 0
Published by Axelle Emden - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires