Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 03:10
Vert, équarri, équarri plus une refente partielle,
équarri plus deux refentes partielles, 1973, bois
© Centre Pompidou - Mnam, Adagp, Paris 2007

Le Centre Pompidou rend hommage au sculpteur français Toni Grand en accrochant quelques-unes de ses créations dans l’Atelier Brancusi. Ces dernières ont été choisies parmi les vingt-deux oeuvres de la collection du Musée, réunies grâce à des dons de l’artiste ainsi qu'à des acquisitions. Présenté en même temps que l’exposition organisée par le Musée d’Art Contemporain de Marseille (MAC), cet hommage présente une série de huit dessins-collages, ainsi que deux sculptures en bois découpé. La prédilection du sculpteur pour ce matériau fait écho au lieu consacré à Constantin Brancusi, qui appréciait également le bois pour sa capacité à se métamorphoser tout au long du processus créatif.

L'oeuvre énigmatique et déroutante de Toni Grand (1935-2005) fait de lui un artiste difficile à classer. Toutefois, sa brève participation au mouvement Supports/Surface confirme sa tendance à déconstruire l’image telle qu’elle était conçue habituellement. Grand estime que l’oeuvre doit établir une relation naturelle avec le lieu qui la reçoit. Sa démarche accorde ainsi une importance égale au matériau, au processus de création et à l’oeuvre finale.

Pendant dix ans (1970-1980), le bois sera son matériau de prédilection. Toni Grand part du bois brut et, avec une certaine pudeur, il suit la courbe naturelle pour se soumettre au pouvoir du matériau. Ainsi les pièces de bois sont débitées, équarries, refendues, collés ou tout simplement polies afin de mettre
en valeur l’essence même de la matière.

Du nombre important de dessins réalisés pendant les deux étés de 1970-1971, huit sont exposés dans l’Atelier Brancusi. Ces touches de peinture acrylique, mises en valeur par des morceaux de papier découpés et collés, créent une impression de transparence. Sculpteur avant tout, Toni Grand exprime, même sur le papier,  sa tentation du vide. Il dessine, il peint, il colle en superposant des bouts de papier puis il découpe avec une légèreté et une simplicité qui font écho à ses mots: « Il n’y a rien de caché là-dedans, on voit tout. Que le visible soit le visible; pas d’un petit peu de visible. Il y aura toujours assez de caché
ensuite»*.

Le film "Toni Grand", réalisé en 1983 par Pierre-André Boutang et coproduit par Antenne 2, est diffusé en permanence dans la Galerie. Le réalisateur y présente le travail de sculpteur de Toni Grand à travers une interview avec l’artiste (série «Portraits d’artistes contemporains », son., coul., 26 min).

*Toni Grand, Catalogue de l’exposition, Musée des Beaux Arts de Nantes, 1991, p.53

A noter...

A l'Atelier Brancusi du 4 juillet au 22 octobre 2007
Tous les jours sauf le mardi de 14h à 18h

Le MAC de Marseille rend également hommage à l’artiste, du 30 juin au 16 septembre 2007 pour une exposition intitulée "Toni Grand".

A voir aussi sur CultureCie...

Nouvelle-image--3-.jpgdesign_addict.jpg



Partager cet article

Repost 0

commentaires