Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 00:30



Bernard-Henri Levy, Jacques Julliard, Bernard Kouchner, André Glucksmann et bien d'autres tirent la sonnette d'alarme: il y a urgence au Darfour. Sous la direction de Morad El Hattab, "Urgence Darfour" tente de lutter contre le silence qui entoure "le premier génocide du XXIème siècle". Guerre civile opposant le régime islamiste de Khartoum (allié à des milices arabes) à des groupes rebelles issus de la population noire locale, ce conflit "oublié" est un massacre: on estime qu'il y a eu 180 000 à 300 000 morts depuis février 2003.

Kofi Annan a beau avoir déclaré que "le Darfour, c'est l'enfer sur terre", les populations continuent à mourir dans l'indifférence généralisée. Comme le souligne Jacky Mamou, ancien dirigeant de Médecins du Monde, "au Darfour, il y a plein de gens, plein d'ONG qui y sont allés et qui ont essayé de raconter ce qu'ils ont vu. Mais ça ne passe pas, l'indifférence demeure."

Pour lutter contre "le silence qui couvre la poursuite des massacres" et contre "l'inaction
générale", les personnalités du collectif "Urgence Darfour" tentent de sensibiliser l'opinion publique et les gouvernements. En proposant leurs visions de la situation, ils pourront éclairer tout un chacun sur la catastrophe du Soudan. En proposant des solutions envisageables, ils tentent de créer des ponts entre les idées et les actes: un appel direct aux autorités, gouvernementales et intergouvernementales, nationales et internationales. Espérons que ces intellectuels rencontrent le même écho qu'Audrey Hepburn à l'égard de l'Ethiopie...

Le mot de Morad El Hattab sur son engagement...

"C’est un honneur, mais c’est aussi un devoir. Le devoir d’un écrivain dont l’une des principales missions est d’alerter l’opinion quand l’heure est grave. Comme vous le percevrez dans cet ouvrage, alors que la plupart des politiques des pays occidentaux préfèrent parler de situation « complexe » au lieu d’essayer de faire pression sur le gouvernement soudanais pour trouver une solution durable à ce conflit, alors que les bourreaux poursuivent leurs exactions en toute impunité et que les populations meurent par centaine de milliers dans l’indifférence quasi générale, il était plus que nécessaire d’alerter l’opinion publique.
Comme certains auteurs l’ont souligné dans leur texte, l'Histoire ne nous a apparemment rien appris. A l'heure des règlements de comptes avec notre passé, nos fautes et nos erreurs nous empêchent de regarder en face les génocides du présent. Les peuples du Darfour - dont le seul tort est d'être loin de nos yeux, donc loin de nos cœurs - doivent-ils continuer à mourir en silence ?
Tenterons-nous de nous racheter en condamnant les tortionnaires du Darfour dans plusieurs décennies, quand l'heure des comptes avec un nouveau passé aura sonné et que les inévitables donneurs de leçons auront réalisé combien la communauté internationale a été, une fois de plus, désespérément sourde ?
J’ai bon espoir qu’à travers cet ouvrage collectif, votre appel, notre appel, sera entendu. Nous savons que si nous parvenons à sensibiliser l’opinion publique et à mobiliser les médias, il sera possible de faire pression sur les gouvernements.
Cet ouvrage contribuera, je le souhaite, à toucher les cœurs et les esprits, et à forcer la communauté internationale à agir vite pour arrêter le massacre."

A noter...

21 €
25 Mai 2007
Droit de citer
288 pages
Documents / Actualité

A lire aussi sur CultureCie...
 

face____l__ins__curit___de_didier_peyrat.jpg

barrot2.jpg

_coinc.jpgimage_yacoubian.jpgNouvelle-image--1--copie-1.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Axelle Emden - dans Actualité & Politique
commenter cet article

commentaires