Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 19:42

Trois ans après le prometteur « Ma vie en l’air », Remi Bezançon revient sur nos écrans avec son second film « Le premier jour du reste de ta vie ».  Une émouvante saga familiale où l’on sourit souvent et où l’on pleure de temps en temps.


Le pitch…

Le Premier jour du reste de ta vie, ou cinq jours décisifs dans la vie d'une famille de cinq personnes, cinq jours plus importants que d'autres où plus rien ne sera jamais pareil le lendemain. Du début des années 80 à l’an 2000, cette chronique douce amère nous fait découvrir avec pudeur Robert (Jacques Gamblin), chauffeur de taxi, et avec lui toute sa famille : un père acariâtre, une femme nostalgique et des enfants qui stagnent où qui grandissent trop vite.


La critique…

En 2008, la famille est définitivement au cœur de la réflexion des cinéastes français avec notamment le cinglant « Conte de noël » de Desplechin et « L’heure d’été » mélancolique d’Assayas. Mais la comparaison s’arrête là : Rémi Bezançon ne fera jamais la couverture des Cahiers du cinéma.
« Le Premier jour du reste de ta vie» était une chanson d’Etienne Daho, extraite de son album «Les Blouses Roses». Dorénavant c'est aussi un excellent film de Bezançon Plus qu’une énième réflexion sur la structure familiale, il nous livre un album photos à 25 images par seconde, agrémenté d’une bande originale omniprésente.

En cinq dates et deux heures de joies, de rires, de larmes et de cassures, le réalisateur nous renvoie finement à ces émotions universelles, le temps qui passe, la famille qui définit tout… impossible de ne pas se retrouver confronté à ses propres souvenirs.

Malgré une mise en scène qui frôle parfois le spot publicitaire, ce film en quête de sincérité est animé par une impeccable troupe d’acteurs : mention spéciale à Jacques Gamblin, qui s’impose définitivement comme l’un des plus grands acteurs français. A raison, son réalisateur le dépeint comme un subtil paradoxe : terrien et lunaire à la fois.

« Le premier jour du reste de ta vie » n’est probablement pas un chef d’oeuvre mais résolument un film qui touche au cœur. On ressort ému et c’est déjà beaucoup.


La presse en parle…

«Peu de films sont aussi bien agencés, tricotés, que celui-ci (...) un des plus beaux films de l'année.» Le Parisien – Pierre Vavasseur

«C'est tout simplement beau, sobre, émouvant. Le Premier Jour du reste de ta vie n'est pas le chef d'oeuvre de l'année, mais, avec ses imperfections, il n'en constitue pas moins l'une des très bonnes surprises de l'été.» Le journal du Dimanche – Jean-Pierre Lacomme


Vous aimerez, si vous avez aimé…

-    « Ma vie en l’air» de Rémi Bezançon (2005)
-    « C.R.A.Z.Y.» de Jean-Marc Vallée (2006)
-    « Il y a longtemps que je t’aime » de Claudel (2008)
-    « Daarjeling limited » de Wes Anderson (2008)


A noter…

« Le premier jour du reste de ta vie »
Réalisé par Rémi Bezançon
Avec Jacques Gamblin, Zabou Breitman, Deborah François, Marc-André Grondin, Pio Marmai, Roger Dumas
Date de sortie : 23 juillet 2008
Durée : 1h54



Le cinéma sur CultureCie...



Partager cet article

Repost 0
Published by Maxime Govare - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires