Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 01:35


Dans le cadre de ses nouvelles fictions originales, Canal + nous propose « Hard », une délirante plongée dans l’univers du porno en 6 épisodes. Sans aucun doute, l’une des fictions les plus drôles et les plus maîtrisées du PAF.

Le pitch…

A 40 ans, Sophie, brutalement veuve, hérite de la boîte de son mari. Elle croyait qu'il faisait du fret sur Internet. Elle découvre qu'il dirigeait une société de production de films porno. Bien qu'horrifiée par cet univers, Sophie s'éprend de Roy Lapoutre, une star du X. Va-t-elle tenter cette histoire impossible ? Va-t-elle assumer la casquette de productrice de films X face à ses enfants ados et à son entourage petit-bourgeois ? Heureusement, ses copines s'en mêlent. Et là, ça devient franchement pire...

La critique…

Au premier abord, une série sur l’univers du porno peut sembler glauque et destinée à un public marginal, uniquement masculin.
Mais la vraie bonne idée de « Hard », c’est d’avoir été créé par une femme, en l’occurrence Cathy Verney. Elle contourne avec brio l’écueil en parachutant Sophie, une bourgeoise horrifiée impeccablement interprétée par la surprenante Natacha Lindinger, à la tête d’un petit empire de production de films cochons en tout genre. Sophie veut tout liquider jusqu’au moment où elle rencontre son acteur star: le sexy et timide Roy Lapoutre.

La série repose sur le décalage entre le tabou que le X représente pour le grand public et les gens du milieu pour lesquels c’est un travail comme un autre. La rencontre de Sophie avec sa future équipe de « producteurs », « auteurs/réalisateurs » et « acteurs » est un véritable moment d’anthologie, un jouissif choc des cultures. Tout le vocabulaire technique du porno y passe, ça devient cru mais jamais vulgaire.
Alors oui, « Hard » tape avec jubilation sur tous les clichés du milieu (acteurs incapables de jouer, titres de films improbables, sexualités étranges, langage fleuri..) mais bifurque judicieusement avant de s’essouffler sur les « fantasmes » féminins, et ça vaut aussi le détour.

On a longtemps cru que l’audace en fiction était un terrain réservé aux Américains mais voilà enfin une série française qui nous plonge dans un univers original. Avec cette nouvelle héroïne, Canal+ nous réconcilie avec la production hexagonale. Fini les traditionnelles histoires de nains anges gardiens, de policières rousses à forte poitrine et autres chroniques tropéziennes ensoleillées. C’est le grand retour du porno !

Quelques détails…

- « Hard » est une des créations de la 3ème édition de la Nouvelle Trilogie, un rendez-vous annuel sous l’autorité de Bruno Gaccio permettant à la chaîne de proposer des programmes originaux par de nouveaux auteurs.

- Une deuxième saison de « Hard » serait d’ores et déjà prévue.


Vous aimerez, si vous avez aimé…

- « Six feet under » de Alan Ball
- « Desperate Housewives » de Marc Cherry et Charles Pratt
- « Weeds » de Jenji Kohan

A noter…

« HARD »
Réalisé par Cathy Verney
Avec Natacha Lindinger, François Vincentelli, Michèle Moretti
A partir du 9 mai à 22h15 & rediffusé sur le bouquet Canal +
Saison 1 : 6 épisodes de 26 minutes
La Parisienne d’Images

Cinéma & DVD sur CultureCie...

Partager cet article

Repost 0
Published by Maxime Govare - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires