Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 21:33
Hélène Grimaud revient au devant de la scène littéraire avec ses « Leçons particulières »

Après ses fascinantes mémoires discrètes et intimes, « Variations sauvages », Hélène Grimaud revient au devant de la scène littéraire avec ses « Leçons particulières ». Un roman autobiographique, encore une fois, avec lequel la virtuose nous embarque dans sa retraite. Un voyage spirituel nourri de rencontres, de coups de têtes, de hasards et de réflexions dont on pourra, évidemment, tirer de jolies leçons de vie.


« Variations sauvages » était consacré à l’enfance, aux loups et évidemment à la musique. Si le piano et les loups ont encore leur place ici, c’est d’autre chose qu’il s’agit : d’une pause. Les railles de la virtuose internationale la perdent. Fatiguée, surmenée, l’ange blond devenu brun décide de s’octroyer une retraite. Oui, il faut partir. Partir d’ici, non pas pour fuir, mais évidemment pour se retrouver.

Nous voilà donc partis avec Hélène Grimaud sur les chemins sinueux de l’Europe, dans une curieuse aventure italienne. Repos, rencontres et découvertes opèrent comme par magie : la belle se reconstruit, lit les mots des uns comme un signe du destin et ceux des autres comme une leçon à retenir. Qui a dit que les plus grands n’avaient plus rien à apprendre ? Dans le gouffre du succès, même la musique et dans une certaine mesure le plaisir de l’exercer, avaient l’air de s’envoler. Alors il faut réapprendre, prendre du recul, chercher ce qu’il manque, ce qu’on a perdu ou ce qu’on n’a pas encore trouvé.

Il est des états où les mots n’ont pas les mêmes échos. C’est alors que les jardins se font révélation, tandis que les rencontres rappellent l’auteur à ses meilleurs souvenirs. Un professeur de français, sosie de son maître, trace peut-être pour elle le chemin à suivre, dans ces vacances hasardeuses faites d’improviste et de mots heureux.

Confessions sauvages, variations particulières, ce livre est hanté par l’amour des uns et la solitude de tous, hanté surtout par des questions existentielles fortes, et par une dimension spirituelle qui se fait rare, aujourd’hui, en littérature.
L’auteur croit au destin comme on croyait jadis en Dieu, et c’est sans doute cette dimension qui sort le lecteur contemporain de l’ordinaire. Embarquer avec Hélène Grimaud pour l’Italie, c’est faire face avec elle à ses fantômes et aux démons du succès. C'est prendre le temps avec elle de ne pas se laisser glisser, prendre le temps de retrouver cet amour fou qu'elle a pour la vie, ferveur contagieuse et ô combien agréable...

Hélène Grimaud est avant tout une interprète. Son livre nous invite, lui aussi, à interpréter. Comme les contes soufis ou certains passages bibliques, ces « Leçons particulières » ont une portée universelle. C’est un voyage, raconté, irréfléchi et pourtant ponctué de réflexions. A chaque lecteur de trouver ce qu’il sera bon pour lui d’interpréter.


A noter...

Hélène Grimaud
"Leçons particulières"

Octobre 2005
Février 2007 pour l'édition Poche
181 pages
Editeur : Pocket
Collection : Pocket
5,90 euros
Lien Amazon

Hélène Grimaud sur CultureCie...


varis.jpg

helene.jpg









A lire aussi sur CultureCie...


le_plus_heureux_des_hommes_de_yann_queffelec.jpg


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires