Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 18:01
sophie_pearls2_thumb.jpg
De l'Oural à Toronto...

Originaire de l’Oural, la famille Milman a fui le communisme pour se réfugier en Israël avant de s’installer définitivement au Canada ces dernières années. Les années formatrices de Sophie Milman ont lieu en Israël, où elle ne cesse d’écouter du jazz, et en particulier Ella Fitzgerald, Louis Armstrong, Ray Charles mais aussi Stevie Wonder.

L’histoire de Sophie est une véritable source d’inspiration. Après avoir émigré de la Russie vers Israël avec sa famille alors qu’elle n’avait que 7 ans, et déménagé de nouveau à l’âge de 16 ans pour commencer une nouvelle vie au Canada, la transition d’une adolescente studieuse en une ingénue de jazz séduisante était sans doute improbable.

La carrière artistique de Sophie Milman arrive presque par accident, lorsqu’elle intègre les séries jazz Real Divas coordonnées par Bill King qui allait devenir son  mentor.

Après seulement trois ou quatre performances professionnelles derrière un micro, Sophie reçoit une offre de contrat de disque qui provoque une série d’événements faisant en sorte que la belle et talentueuse artiste multilingue se retrouve rapidement sur les couvertures du Voir, du Klublife, du Wholenote et du Globe & Mail. Elle fait également parler d’elle dans des publications des quatre coins du monde, notamment dans Hello!, Q, Jazz Times, Elle Magazine et le San Francisco Chronicle, et fait des apparitions télévisées à Entertainment Tonight, CBC, CTV, la BBC, BET Jazz, NPR, et plusieurs chaînes NBC et Fox à travers les États-Unis.

"Sophie Milman", premier album...

undefinedAgée d’à peine 24 ans, Sophie Milman possède déjà une feuille de route plus impressionnante que bon nombre d’artistes ayant deux fois son âge. Son premier album éponyme, lancé en 2004, s’est vendu à presque 100 000 exemplaires à travers le monde, a atteint le Top 5 du Billboard au Canada, le Top 15 aux États-Unis, et a dominé les palmarès de jazz sur iTunes dans cinq pays différents (numéro 1 des téléchargements I-Tunes dans sa catégorie). Il a également connu un beau succès en France en 2007 et a été élu disque jazz de l’année au Canada.

Depuis la sortie de ce premier opus, la chanteuse a maintenu un rythme de tournée exigeant, jouant à guichets fermés au Canada, aux États-unis, au Mexique, au Japon et en Europe. Plus surprenant encore : la jeune jazz-woman a commencé cette carrière musicale florissante en poursuivant ses études de commerce à l’Université de Toronto !


Rapidement, Sophie reçoit une nomination aux prix Juno 2006 pour le meilleur album jazz vocal et partage la scène avec de grandes vedettes internationales de la musique telles Aaron Neville et les Neville Brothers, Chick Corea et Jesse Cook. Son retour triomphant chez elle à Toronto en octobre 2006 mène à l’enregistrement d’un mini-album (EP) disponible sur iTunes et salué par la critique, Live at the Winter Garden Theatre, qui débute en première position du palmarès dès son lancement au Canada et domine les palmarès de jazz dans de nombreux territoires pendant plusieurs semaines. C’est aussi ce qui permet à Sophie de récolter quelques-unes de ses critiques les plus élogieuses jusqu’à présent.

undefined"Make Someone happy"...

Deux ans et demi de tournée à travers le monde ont permis d’approfondir et de renforcer la collaboration entre Sophie et son groupe, mené par le multi-instrumentiste, compositeur et arrangeur Cameron Wallis, et composé de Paul Shrofel au piano, de John Fraboni à la batterie et du plus récent membre, Kieran Overs à la basse. L’occasion de bâtir une relation avec les membres de son groupe et ses collaborateurs – une autre des nombreuses « premières » expérimentées au cours des quelques dernières années – a fourni un environnement propice à la création de "Make Someone Happy", son deuxième opus, qui sort fin mars 2008 en France. De l’élaboration d’un concept à l’enregistrement de l’album, Sophie et son groupe ont cultivé une atmosphère de confort et de créativité dans laquelle la jeune diva du jazz a pu exprimer son univers artistique, qui s’est fortement affirmé depuis son premier album.


La musique sur CultureCie...


the-very-best-of-diana-krall.jpg

undefinedBonamassa-2007.jpg

undefined

Partager cet article

Repost 0

commentaires