Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 00:38
expo_Galella_WARHOL_3_BMarche.jpgSusan Anton, Sylvester Stallone, Andy Warhol,
Whitney Museum, 20/11/1979


A l’occasion de la parution du livre de photos Warhol par Galella, « That’s Great ! », Le Bon Marché Rive Gauche présente la quintessence de la vie mondaine d’Andy Warhol de la fin des années soixante jusqu’à sa mort en 1989 vue par Ron Galella, un paparazzo pas vraiment comme les autres… le meilleur photographe de l’Amérique noctambule de l’époque Jackie O.

En exclusivité pour la jeune Maison d’éditions Verlhac Editions - hier PHYB Editions - Ron Galella, âgé de 80 ans, a rassemblé 160 de ses plus belles photos de Warhol. Figure du Pop Art, emblême des seventies et d'une vie de débauche en strass, l'artiste new yorkais se révèle ici sous le jour de ses virées nocturnes. Inaugurations, happenings, fêtes... des solitudes en noir et blanc, un monde au milieu du monde: à travers ces photos, Galella présente sous forme de journal visuel la vie d'Andy Warhol et le microcosme qui l'entoure.

restituent avec tant de naturel un bon nombre d'événements officiels.Ron Galella était un paparazzo, oui, mais... pas détesté de tous, et pour cause: si Ron a passé sa vie à courir après des clichés à voler, il savait capter l'instant interdit avec humour et glamour si bien que... Galella n'était pas détesté de tous. Si Jackie Kennedy Onassis lui en faisait voir de toutes les couleurs, Andy Warhol, lui, s'était pris d'affection pour ce paparazzo au regard photographique. C'est ce qui explique que ces clichés, certes un peu people. Bel hommage à l'artiste, à l'homme, et aux lieux d'une époque.

Portrait de Ron Galella par Glen O’Brien…
 
expo_Galella_WARHOL_8_BMarche.jpg"C’est Andy Warhol qui m’a présenté Ron Galella. Andy adorait Ron à sa façon, toujours si complexe. Il disait "Tiens, voici euh, Ron Galella. Le meilleur photographe". En dévisageant ce type d’apparence ordinaire bardé de matériel de paparazzo, avec son accent de banlieue et son costume froissé, les gens pensaient qu’Andy se moquait d’eux, d’une certaine manière. Mais il ne s’agissait nullement de moquerie. Andy appréciait réellement Galella. Je pense que Warhol s’identifiait à un Ron attiré par les célébrités, persévérant et atypiquement perfectionniste. J’imagine aussi qu’Andy admirait le courage de ce type ordinaire, qui n’hésitait pas à se mettre en danger pour approcher des personnalités de la trempe de Jackie Onassis, à la recherche permanente de l’image exceptionnelle. Andy distinguait en Galella une qualité qui échappait au commun des mortels : il s’agissait d’un photographe d’exception. Pour Andy, Galella n’était pas un voyeur ou un fou, mais simplement le meilleur des paparazzi. C’était un artiste dans un domaine non reconnu comme étant un art. Andy avait aussi un faible pour cela. Je pense que son oeil a su voir le plus grand photographe portraitiste interdit de notre temps." [photo:
Keith Haring et Andy Warhol, The World’s Largest Photo Session, Jacob Javits Convention Center, 29/04/1986]

undefinedA noter...

"Warhol par Galella : That’s Great !"
Photographies de Ron Galella

Du 20 février au 22 mars 2008

Au Bon Marché

Passerelle de L’Appartement de Mode
1er étage du Bon Marché
24, rue de Sèvres - 75007 Paris

[photo: vernissage d'une exposition de Richard Avedon, Marlborough Art Gallery, 09/09/1975]



Les expos sur CultureCie...

undefinedundefinedundefinedundefined











PHYB & YB Editions sur CultureCie...

Copie-de-Communiqu-.jpg

copie_de_maria.jpg

jfk-1.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires