Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 01:21
hot-dogs-gugli-www.culturecie.com.jpg
Laurent Gugli, « artiste néopop » présente « une oeuvre contrastée résidant dans l'union des contraires ». Bugs bunny côtoie ici les mangas de notre enfance télévisée aux côtés d'un culte du sexe pour le moins déroutant. Ses « bad handmade posters » réfléchissent superficialité et mysticisme infantile: un voyage au pays d'une Candy mondialisée, évidemment. Dénoncerait-il une génération puérile, ou une consommation ambiguë ? Les deux sans doute !

Bugs-by-Gugli.jpgCes images retravaillées et tirées tout droit des dessins animés font étrangement écho aux images subliminales et pornographiques que l’on avait pu trouver dans certains films pour enfants, dont « Alice aux pays des merveilles » - même si Alice n’est pas représentée dans le travail de Gugli. A défaut d’Alice, on retrouve les personnages de « Winnie l’ourson » parfois accompagnés d’ombres claires : Gugli superpose et donne dans le troisième degré tout en mettant en relief l’évidence.

On a aimé son image pseudo-publicitaire du DIVX: le DIVX est une façon d'encoder un fichier... comme on encode le monde? Rien à décoder chez Gugli: c'est clair comme une pub altermondialiste, reste à savoir où s'arrête l'humour et où commence le politique ! divx-winnie-by-gugli-culturecie.com.jpgTechnologie inventée pour avoir un meilleur rendement sur nos disques durs tout en ayant une parfaite qualité de lecture, le DIVX est le hi-tech qui ensoleille naturellement notre quotidien d'accros à la vidéo et à l'ordinateur. Révolution technique qui a permis la massification du téléchargement illégal et gratuit de vidéos, le DIVX est aussi une curieuse monnaie rendue au label par des consommateurs qui "veulent tout", quitte à voler, oui mais... qui peut aujourd'hui se targuer de ne jamais rien avoir téléchargé gratuitement ? Joli clin d'oeil à ces générations de voleurs en masse qui ont jusque là le dernier mot, le jardin naturel de Gugli adapte le Pop-Art aux dernières révolutions technologiques de masse. Ainsi les technologies-marques déposées se transforment-elles, non sans ironie, en déesse lumière du troisième millénaire... celui des adulescents attardés ?

On pourra voir aussi dans l'une de ses toiles un pauvre ours en peluche menottes aux poignets, masquer le sexe d'une babygirl qui a pourtant l'intention de ne rien cacher. Son travail nous a rappelé les philosophes et sociologues qui dressent le portrait de la « pornographie ou l'épuisement du désir ». Epuisement du désir... sexuel, épuisement du désir... consommateur de sexe, de télé, d'images, d'objets aussi.

laurent-gugli-www.culturecie.com.jpgEssentiellement bleues et rose, ses images passent de l'enfance à l'adolescence tout en restant dans un même monde : après Disney world, c’est Nike et Apple qui dessinent un lapin globalisé aux allures de manga… ce n’est pas nouveau du tout, non, et on préférait de loin l'esthétique de Wharol et Lichtenstein, mais pourtant Gugli nous amuse, il est au dessin animé ce que le photographe Martin Parr est au tourisme de masse ou Thomas Lélu au luxe global.

Il en résulte un certain non-sens où un charmant dadaïsme côtoie le plus vulgaire du Pop Art. Car le dessin animé n'est pas l'unique sujet: le X, que Gugli sait fort bien lier au monde de l'enfance et de l'adolescence, cohabite ici avec la dérision X Box et les pin-up qui font rêver petits et grands. Et si tout cela manque souvent cruellement d’esthétisme, ça nous fait rire, comme ça fera sans doute rire ces grands des années 80, consommateurs privilégiés de jouets pour adultes et cible évidente de la relance des « barbapapas » et autres marsupilamis qui cohabitent dans leurs chambres aux côtés des derniers sex-toys signés Apple ! Quelle jeunesse…

laurent-gugli.jpgA noter...

Exposition "Have a good trip !" de Laurent Gugli
Du 1er au 29 février 2008
Vernissage Samedi 2 février de 14h à 22h
"Dripping au Ketchup de 18h à 22h dans la limite des stocks disponibles"

Galerie Artdollar
37 rue Debelleyme 75003 Paris
www.artdollar.net

Les expos du moment sur CultureCie...

undefinedundefinedundefined

Partager cet article

Repost 0

commentaires