Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 15:48


undefined
"Le plus clair du temps je suis nue" est présenté dans le cadre de la programmation 2008 de la Maison de la poésie, « Un Hiver amoureux ». Claude Guerre, metteur en scène et directeur de la Maison de la poésie, nous le présente...

"Le plus clair du temps je suis nue", titre provocateur emprunté au texte de Sophie Loizeau, désigne à présent un spectacle drôle et sensuel, enjoué et jubilatoire à propos de l’amour. Amour au féminin tant il est vrai qu’un poète est né il y a quelques années dans la personne de cette jeune femme occupée d’amour de chair et d’esprit, un poète dont la parole érotique vertigineuse caresse et émeut, bouleverse et intrigue sans cesse dans sa brièveté.

Les mots de Sophie Loizeau sont dits et chantés par Anne Alvaro, la comédienne à la voix de velours. Elle les danse dans une scène longue aux couleurs d’automne, la couleur de la chair selon notre poète amie des bois et des mousses, experte en nus de forêt, amie des animaux à cornes et des brames, fréquentant assidûment les boucs, roulant ses désirs dans les eaux et les ciels, foulant les terres et les boues, aimant la vie jusque dans la mort pourrissante.

David Lescot connu comme auteur et metteur en scène est cette fois avec Anne Alvaro en trompettiste, mêlant ses cuivres, soulignant, heurtant, commentant le verbe. Voici deux complices, une voix et un instrument face à face en duo ciselé − léger, dans le souffle, infiniment, dans le presque rien − et puis soudain : rap, formes endiablées, danse, chanson, art dans lequel l’actrice excelle.

A grandes enjambées, Anne Alvaro fait le tour du trompettiste, l’enjôle, s’éloigne revient vers lui. Puis en se fige devant le rideau aux gravures rupestres et les deux complices se trouvent dans la délicate caresse de leurs deux voix graves.

Les textes...

Les textes du spectacle sont extraits de :

- Le Corps saisonnier, éd. Le Dé bleu, 2001
- La Nue-bête, éd. L’Act Mem (fonds Comp’Act),  2004
- Environs du bouc, éd. L’Act Mem (fonds Comp’Act),  2005

undefinedLa pièce...

Mise en scène par Claude Guerre
Avec Anne Alvaro, David Lescot (compositeur et trompettiste)
Production Maison de la Poésie de Paris

Durée : 1 heure

BleuDuCiel-LePlusClairweb.jpg

A noter...

Du 16 au 27 janvier 2008
Du mercredi au samedi à 19h
Dimanche à 15h – relâche lundi et mardi

Maison de la Poésie de Paris – Grande salle
Passage Molière
157 rue Saint-Martin 75003  Paris
Métro Rambuteau ou Les Halles

De 10 à 20 euros

Renseignements et location : 01 44 54 53 00
www.maisondelapoesieparis.com

Voir aussi sur CultureCie...

undefinedundefinedundefined

undefined

Partager cet article

Repost 0
Published by AE - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires