Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 02:09
simone-eisler.jpg
L'exposition "La revanche des genres" présente le travail d'une vingtaine d'artistes originaires ou vivant sur le territoire australien, qui examinent les notions de frontières et de genres. Cette sélection nous plonge avec humour dans la découverte de différentes ontologies, entre mythes délaissés et rêves célébrés. L'exposition, qui a lieu du 10 janvier au 3 février 2008 à la Cité Internationale des arts, à Paris, est destinée à un large public européen. Elle présente des artistes reconnus et émergents dont certains exposent pour la première fois en Europe. 

Longtemps méconnu, ou tout au mieux considéré comme une production artisanale folklorique et locale, l’art des Aborigènes émergea en Australie il y a quelque soixante mille ans et depuis, n’a jamais cessé d’évoluer au gré de l’histoire.

Si deux siècles d’oppression coloniale et de politique d’acculturation ont profondément modifié les groupes aborigènes, les privant de leurs terres, de leurs droits, de leurs langues, de leurs coutumes et de leur liberté, la culture et l’identité aborigènes se sont maintenues grâce à d’extraordinaires capacités d’adaptation et de créations, au point qu’on parle aujourd’hui de l’art aborigène contemporain comme l’un des courants artistiques les plus importants du XXème siècle.

Les arts aborigènes contemporains se sont largement développés dans les années 1970, d’abord dans le désert central puis dans toutes les communautés, émergence qui répond à un souci de prolongement d’un patrimoine esthétique, culturel, politique et social. Au corps, au sable, à la roche et à la parole viennent s’ajouter la photographie, la vidéo et le net, décloisonnement des genres modifiant progressivement la fonction première de l’art aborigène où il était davantage question de transmission que d’exposition…

Si les rituels perdurent dans les communautés, les formes artistiques présentées sur des médias permanents (acryliques sur toile, photos argentiques, vidéos, installations…) sont des réponses et des appels lancés aux populations non-aborigènes pour engendrer un dialogue interculturel et un véritable lien humain. Les arts aborigènes furent toujours, et plus encore aujourd’hui, au coeur des échanges culturels dans la zone Asie-pacifique.

Cette exposition rend compte de ces liens, entre artistes de toute origine, nés ou travaillant sur le territoire australien. L’exposition interroge les notions de frontières, de nationalité, d’héritage culturel et la pertinence de catégories et de genres tels que l’art aborigène, l’art premier, l’art australien...

De la même manière que Levinas a introduit, en philosophie, une réflexion sur la lecture de l'histoire de la philosophie occidentale, "La revanche des genres" introduit une réflexion sur les constructions intellectuelles dans le monde de l’art, et la manière dont certains genres sont à la fois promus par les institutions et en même temps exclus de l’histoire de l’Art.

L’exposition
présente différentes tactiques utilisées par les artistes pour résister, lutter, jouer, contrôler ou se démarquer de ces catégories restrictives. En mettant notamment l’accent sur la contemporanéité de la création artistique du Pacifique et son intégration récente dans le monde de l’art contemporain international, cette exposition destinée à un large public européen présente des artistes reconnus et émergents dont certains exposent pour la première fois en Europe. Parmi eux on peut citer Tracey Moffatt, Dacchi Dang, Archie Moore ou Rosella Namok. L’originalité et la qualité plastique de leur travail les placent comme les représentants de l’avant-garde artistique du Pacifique.

undefinedA noter...

Du 10 janvier au 3 février 2008.
Cité Internationale des arts
18 rue de l'Hôtel de Ville
75004 Paris

Ouvert tous les jours de 14h à 19h.
Entrée gratuite

 
Table-ronde d'artistes le mercredi 9 janvier de 16 à 18h
Vernissage le mercredi 9 janvier de 18h00 à 20h30

Cycle de conférences et de projections de films. Visites guidées sur demande. Accessibilité aux personnes handicappées.

L’exposition, co-produite par l’association Diff’Art Pacific et la société Aïnu, est soutenue par l’ambassade d’Australie, le gouvernement du Queensland (QIAMEA) et le ministère des arts australiens.

Renseignements sur www.diffart-pacific.com

La revanche des genres sur CultureCie...

undefinedDacchi-Dang.jpgjenny-fraser.jpg











L'art aborigène sur CultureCie...

Lena Yarinkura et Bob Burruwal ou l'art aborigène de la fibre

Ningura Napurrala dans "Portraits & Bios"

Hommage à l'art aborigène, exposition 2007 à la galerie d'art klein



A voir aussi sur CultureCie...


undefinedundefinedundefinedundefined



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires