Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CULTURE & CIE

lire      écouter  voir  sortir   personnalités           films      expos  musique    news art    romans    concerts     ...

Rechercher

CULTURE CIE & VOUS

PARTENAIRES

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 02:10

Stéphane Sautour est né en 1968. Il vit et travaille à Paris.

Le dessin est un aspect primordial du travail de Stéphane Sautour. Utilisant plusieurs techniques, notamment celle du croisillon, Stéphane Sautour développe un ensemble d’oeuvres graphiques proches de ses préoccupations scientifiques, techniques et sociales. Par sa volonté de se rapprocher des procédures de l’industrie, de la guerre ou même du monde du loisir, Sautour souligne à la manière de Michel Foucault comment ces formes de pouvoir se déguisent pour mieux nous manipuler et créer des normes. Ainsi, il met souvent à jour avec humour ou dérision ces nouvelles formes d’aliénation.

Attentif aux avancées récentes de la science, Stéphane Sautour s’inspire des méthodes plurielles que les recherches actuelles développent. Par exemple, il cherche à dénoncer l’illusion qui perdure de la méthode cartésienne linéaire recherchant la vérité par ordre de pensées claires et distinctes. De ce fait, il est proche de sociologues comme Bruno Latour, ou même d’épistémologues comme Paul Feyerabend prônant le fameux "anything goes" (en science tous les moyens sont bons). Car si le réel est divers, feuilleté et parfois contradictoire, la science doit lui ressembler pour en rendre compte.

Le travail de Sautour est comme la réponse artistique à ces démarches. Le rapport de l’artiste au scientifique est ainsi central, l’un s’inspirant de l’autre, dans un sens comme dans l’autre. Mais s’en trouve également remis en cause le rapport entre l’homme et l’animal, ou celui de l’homme à son univers, au cosmos organisé comme un tout.

Il expose en 2007/2008 pour "Pas un jour sans une ligne" : les dessins exposés alors illustrent parfaitement cette démarche. D’un coté, cinq toiles d’araignées d’espèces différentes réalisées en croisillon (technique particulièrement exigeante). La proximité de l’homme et de l’araignée est parlante si l’on considère les techniques que développe cet insecte, notamment en matière de chasse ou de surveillance de son environnement. Peut-être les araignées sont-elles de bons modèles pour de nouvelles machines de guerre? Ou de contrôle social? La littérature s’en est fait l’écho comme la philosophie à travers de beaux textes de Gilles Deleuze sur Kafka.

Ces visions animales désorientent par leur ambiguïté: s’agit-il de toiles d’araignées ou de vues du cosmos? Une forme de beauté étrange s’en dégage qui joue aussi sur cette ambiguïté. D’un autre coté, en lien avec les premiers, deux grands dessins d’une éclipse de soleil nous renvoient aux enjeux techniques et politiques de l’espace. La notion de cosmos, organisé et cohérent, complète la vision de l’univers en lui donnant un sens où chaque chose a sa place. Les nouveaux enjeux politiques et économiques se trouvent ainsi peut être plus dans le ciel étoilé que sur terre. De là la volonté de Stéphane Sautour de donner à voir une éclipse, moment hautement inquiétant et symbolique où se joue quelque chose de crucial, entre le noir et la lumière.

A noter...

Cyprien-PasUnJour.jpgPas un mur sans une ligne
Collection d’art contemporain
27 octobre-30 décembre 2007
Vernissage le 26 octobre 2007


Collections de Saint-Cyprien
Place Desnoyer
B.P. Mairie
66750 Saint-Cyprien
Entrée libre

Le ticket d’entrée pour toutes ces expositions est unique et permet de revenir profiter de l’ensemble du cycle. L’édition est comprise dans le ticket d’entrée et est à assembler par soi-même au fur et à mesure des expositions.

Plus d’infos sur www.collectionsdesaintcyprien.com
 

A voir aussi sur CultureCie...

jean-marie-francius.jpgNouvelle-image--3-.jpgdesign_addict.jpgkay_sage.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Axelle Emden - dans Portraits & Bios
commenter cet article

commentaires